Dans World Of Warships le Matchmaker est le système automatique qui distribue les joueurs dans la file d’attente selon des critères définis par l’éditeur. On appelle donc cela le Matchmaking, littéralement « création de partie ». Souvent critiqué ce système est loin d’être parfait d’autant qu’on en connait que très peu sur la mécanique utilisée. Toutefois WG a fait de nombreuses mises à jour sur ce système et a mis à disposition un tableau permettant de connaître le MM maximum que peut rencontrer un navire dans le jeu.

matchmaking0590
Mis à jour à la 05.9
Fonctionnement du Matchmaking

Le matchmaker a été modifié récemment et essaye de tenir compte du tier des navires et de leur type.

Il a fait et fera toujours l’objet de discussions assez houleuses sur le forum mais ce n’est pas le sujet ici. Dans cet article, le but est d’apporter une aide minimum aux joueurs qui veulent jouer en division en leur évitant de tomber dans certains pièges basiques.

Lire et comprendre le tableau

Pour lire et comprendre le tableau, il n’y a rien de très compliqué. Si on prend celui-ci dès le début au tier I, on s’aperçoit qu’un navire de ce tier ne pourra rencontrer au maximum que des navires de tier II soit de un tier supérieur au sien. On appelle çà un MM+1.

  • Au tier II on obtient également un MM+1 maximum. Mais bien sûr on peut rencontrer des navires de tier I, dans ce cas on se retrouve « Top Tier
  • A partir du tier V, le matchmaking est le même pour tous les navires, à savoir un MM +2/-1
Composer une division

Cette différence de tier ne pose pas de problème lorsque l’on joue en solo mais peut en générer si on décide de jouer en division avec un ou deux amis.

La différence maximum de tier acceptée par le jeu depuis peu est une différence de un Tier entre les navires. Toutefois je recommande aux joueurs de jouer des navires de même tier, en particulier jusqu’au tier VII. A partir du tier VIII on rencontre moins de problèmes à faire une division VIII/IX ou IX/X, les tiers VIII et IX rencontrant souvent des tiers X.

Même si on ne peut lancer une division que si les navires n’ont pas plus de un tier de différence, il vaut mieux composer une division non seulement de même tier mais également avec une classe compatible pour limiter les mauvaises surprises.

Un exemple frappant dans le MM actuel est le fait qu’un CV de tier V (mm +1) peut se retrouver contre un autre CV de tier V et un CV de tier VII dans un MM majoritairement tier VII. Cela car les autres types de navires tier V ont un MM +2 et non +1. A l’inverse  s’il entre en division avec un autre navire de tier IV, c’est ce navire qui risque de se retrouver contre des navires de tier VI alors qu’il a un MM normal de +1.

Conseil

Ceci n’est qu’un conseil et vient uniquement de mon expérience personnelle. Outre le fait de respecter les tiers des navires en fonction du tableau, il est bon de prendre l’habitude en division de jouer avec des navires de classes différentes.

Si, à la limite, le fait de jouer dans une division de deux cuirassés ne pose pas trop de problème, une division de trois navires de même classe peut en générer. En effet, le MM tentera de trouver des navires de même tier avant de trouver des navires de même classe. Cela a souvent pour effet avec ce type de division de se retrouver ‘low tier », c’est à dire contre des navires de tier VIII.

Avec une division composée d’un cuirassé, un croiseur et un destroyer, ou toute autre composition comprenant une différence de classe, on diminue les risques de se retrouver dans une partie désavantagée.

Conclusion

Le fait de tenir compte de ce tableau n’empêchera pas le matchmaker d’apporter de mauvaises surprises, en particulier dans la répartition des classes, mais vous permettra tout de même de limiter les risques.