Matchmaking, ses généralités

Termes

  • File d’attente: file dans laquelle attendent les joueurs avant de rejoindre une bataille.
  • Groupe de bataille : joueurs de la file d’attente qui ont été séléctionnés pour rejoindre une bataille.
  • Équipe : joueurs du groupe de bataille qui ont été sélectionnés pour être dans la même équipe.
  • Poids [statistique] d’un navire : efficacité relative d’un navire dans une bataille, sur laquelle se fonde le matchmaking pour diviser le groupe de bataille en deux équipes.
  • Matchmaking : algorithme qui sélectionne les joueurs de la file d’attente pour les placer dans un groupe de bataille, puis divise ce dernier en deux équipes.

Poids des navires

Au rang 1, le poids d’un navire équivaut à 1000 points, à chaque rang supplémentaire, le poids est multiplié par 1,315 de la valeur du rang précédent.

Dans la pratique, le poids d’un navire de rang 10 correspond plus ou moins au poids combiné d’un navire de rang 7 et d’un navire de rang 8. Les différentes classes de navire d’un même rang ont un poids identique. Les porte-avions ont un poids légèrement supérieur, et les navire premium, un poids légèrement inférieur.

Voici un récapitulatif du poids des navires de chaque rang.

Rang Poids du navire
1 1000
2 1315
3 1729
4 2274
5 2990
6 3932
7 5171
8 6800
9 8941
10 11758

Équilibrage

  • Le matchmaking s’efforce de placer le même nombre de joueurs dans chaque équipe (exception faite lorsque très peu de joueurs sont connectés).
  • Le matchmaking ne place pas plus de 4 porte-avions dans une bataille.
  • Le matchmaking s’efforce de placer dans chaque équipe le même nombre de navires de chaque classe. Il arrive que ce ne soit pas toujours le cas.
  • Le matchmaking s’efforce de placer des porte-avions identiques dans chaque équipe, en particulier en ce qui concerne leur rang.
  • Si un joueur a été placé dans des batailles comportant de grandes différences de rang plusieurs fois d’affilée, le matchmaking s’efforce, dans la mesure du possible, de placer ce joueur dans des batailles opposant des navires du même rang.
  • Le matchmaking s’efforce de placer les mêmes navires dans chaque équipe (par ex. un Gearing + un Shimakaze vs un Gearing + un Shimakaze, plutôt que deux Gearing vs deux Shimakaze).
Le matchmaking ne tient pas compte :
  • des éléments (améliorations de la coque, du système de conduite de tir, etc.)
  • des améliorations
  • des compétences du commandant
  • de la cote des joueurs (quelle qu’elle soit)
  • du nombre de navires top tier dans chaque équipe (premier point que WG compte corriger)

Problèmes connus

  • Nombre insuffisant de joueurs tôt le matin. Si seuls un Nagato et une division de trois Yamato se trouvent dans la file d’attente, la bataille sera 3 vs 1.
  • Le matchmaking forme parfois un groupe de bataille sans « penser » qu’il devra le diviser en deux équipes. C’est pourquoi il arrive  que les équipes soient inégales.

Matchmaking dit « de bac à sable »

  • Ce matchmaking fonctionne à l’identique du matchmaking général.
  • Seuls les joueurs possédant des navires de rang  1,2 ou 3 et un compte de niveau inférieur à 6 peuvent être placés dans ce matchmaker.
  • Si aucune bataille n’est trouvée après 150 secondes, les joueurs sont pris en charge par le matchmaking général.
  • Le niveau de compte d’une division correspond au niveau de compte le plus élevé parmi les membres de la division.

Matchmaking des batailles classées

Ce matchmaking fonctionne à l’identique du matchmaking général, à l’exception de quelques points.

  • Le matchmaking ne place dans une bataille que les joueurs appartenant à une même ligue.
  • Le temps d’attente est illimité puisque les batailles débutent uniquement lorsque 14 joueurs sont présents.

Matchmaking des batailles en équipe

  • Ce matchmaking ne tient compte que de la cote ELO des équipes.
  • Ce système choisit n équipes ayant une cote inférieure à celle de votre équipe et n équipes ayant une cote supérieure, retire les équipes contre lesquelles votre équipe a combattu durant les m derniers matchs, et laisse à un algorithme uniforme le soin de choisir un adversaire parmi les équipes restantes.

Note : À l’heure actuelle, = 10, m = 1.

Avis des joueurs

Les informations suivantes proviennent d’un sondage concernant les problèmes du matchmaking effectué auprès des joueurs :

  • Selon les joueurs, les problèmes liés au matchmaking apparaissent au rang 6 et au-dessus.
  • Les problèmes liés au matchmaking se traduisent par le fait que les joueurs peuvent souvent déterminer l’issue de la bataille avant qu’elle n’ait débutée.
  • Selon les joueurs, l’ensemble des problèmes énumérés ci-après deviennent plus graves lorsqu’il s’agit de batailles classées.

Les problèmes les plus importants sont les suivants:

  1. Les différences entre les navires top tier de chaque équipe – les différences entre le nombre de navires top tier dans chaque équipe et, même lorsque chaque équipe a un nombre identique de navires top tier, les différences entre les classes de ces navires dans chaque équipe.
  2. L’équilibre entre les rangs – l’écart de +/- 2 rangs est très problématique pour de nombreux joueurs, en particulier en ce qui concerne les batailles de rang élevé et les cuirassés
  3. Le nombre de destroyers – le nombre de destroyers est dans l’ensemble trop élevé [dans une seule bataille] et la composition des destroyers dans chaque équipe donne à l’une d’elle un avantage en ce qui concerne la capture de zones-clé.
  4. L’équilibre des divisions. Selon les joueurs, une équipe comportant un nombre de divisions plus important possède un avantage vis-à-vis de l’autre équipe. Ils ont également fait part du problème survenant lorsque des divisions affrontent des équipes composées de navires de rang inférieurs
  5. L’équilibre entre les classes. Supposant qu’une bataille oppose des navires d’un même rang, les classes de navire jouent un rôle important [à chaque rang, l’équilibre entre les classes diffère
matchmaking0590
Le tableau actuel

Source de l’article : Forum FR