Mis à jour le 10/06/2017 (version 0.6.6.0)

 Histoire

L’ORP Błyskawica (éclair en polonais) est un destroyer de la classe Grom construit par les britanniques et qui a servi dans la marine polonaise, puis la marine polonaise libre durant la seconde guerre mondiale. Il est le second et dernier navire de sa classe. Son sister-ship, le Grom, a été coulé lors de la bataille de Narvik (avril à juin 1940) en Norvège où il soutenait le débarquement franco-britannique visant à couper les lignes d’approvisionnement en minerai de fer du III Reich.

Le Błyskawica a été admis au service opérationnel le 25 novembre 1937. Son équipage comportait 192 hommes. Il était l’un des destroyers les plus performants et les plus rapides de son temps (39.6 noeuds), pour un déplacement de 2144 tonnes. Durant toute la seconde guerre mondiale, il a participé aux missions de guerre : escortes de convois, débarquements, chasses aux U-boots … aux côtés des alliés et surtout de la Royal Navy dans l’Atlantique et en Méditerranée.

Après la guerre le fleuron de la marine polonaise fut officiellement restitué à la Pologne le 01 Juillet 1947. Il continua son service en tant que destroyer, puis navire école et enfin en navire de défense anti-aérienne. Il est radié des listes de la flotte le 22 novembre 1974 et deviendra 1 an et demi plus tard un navire musée à Gdynia.

Jeu

Généralités

Le Błyskawica est un destroyer de la Marynarka Wojenna (Marine Polonaise) de Tier VII. Il fait partie des 3 destroyers premium de rang VII. Ce destroyer peut permettre des engagements à longue portée grâce aux compétences du commandant. De plus, il peut rivaliser avec les DDs soviétiques dans une certaine mesure. Sa cadence et sa portée de tir permettent  de tirer sans interruption sur des cibles jusqu’à 14.4km.  Et selon les compétences capitaine, il peut s’avérer une machine redoutable pour incendier un navire.

Points forts :

  • 7 canons de 120mm relativement puissants;
  • des chances d’incendies (8%) importantes surtout avec la compétence Expert en Démolition (DE=>11%);
  • Portée de tir à 12 km de base, peut être augmentée jusqu’à14.4km;
  • une rotation (18s) et un rechargement (5.9s) des tourelles comparable aux russes ;
  • Points de structure les plus importants pour un destroyer tier VII : 15.500, voir 18.300 avec la compétence expert en capacité de survie;
  • une dissimulation correcte (7.5km de base), pouvant être descendue à 6.8km. Elle permet facilement le tir en mode furtif.
  • Possède 2 tubes lance-torpilles (3 torpilles chacun), provoquant de bons dégâts : 14.400 max.

Points faibles :

  • Torpilles plutôt lentes : 57 nœuds;
  • les tourelles sont sujettes aux avaries, voir à leur destruction;
  • un gouvernail et une accélération peu réactifs pour un destroyer ;
  • importante courbe de giration 620m;
  • une DCA pauvre dont la batterie principale ne fait pas partie intégrante;
  • navire inutile pour monter des capitaines.

 Rôles

La tique

Le Błyskawica peut avoir ce rôle comme d’autres destroyers de tique sur des navires plus importants. En effet, de par sa portée, sa cadence de tir et ses chances d’incendie, il peut vraiment rendre fou des croiseurs et surtout des cuirassés. D’autant plus qu’aucun navire ne pourra le distancer en Tier VII (hormis les DDs russes). Il possède par ailleurs le meilleur niveau en points de structure ce qui lui permet d’encaisser les coups plus aisément que ses homologues. Cependant cela reste un destroyer et affronter un croiseur tel que le Myoko pourra s’avérer fatal.

Engagement à courte portée

Ce destroyer peut aussi engager les cibles à courte distance surtout si son capitaine a la compétence Expert en dissimulation. Cependant, soyez informé que ses tourelles tournent lentement et que les destroyers US ont une cadence de tir plus élevée, surtout si vous tombez nez à nez avec un Sims qui est le roi à courte distance à ce tier là. Malgré tout, avec une bonne connaissance de votre navire et encore le bon « build », vous pouvez chasser les destroyers US et IJN, d’autant plus qu’ils ne pourront vous échapper grâce à votre vitesse de 39.5 nœuds (vitesse de croisière).

Améliorations

  • Armements principaux, modification 1;
  • Système de visée, modification 1;
  • Système de contrôle des avaries, modification 1;
  • Appareil à gouverner, modification 2.

Compétences capitaines : 2 « build » possibles (19 pts)

– Configuration 1 :

  •  Expert chargeur (1 pt);
  • Ultime résistance et Expert tireur d’élite(2×2 pts);
  • Entraînement de base au tiret Surintendant (3×2 pts);
  • Entraînement avancé au tir Expert en dissimulation ( (2×4 pts);

– Configuration 2 :

  • Expert chargeur (1pt)
  • Ultime résistance (2 pts);
  • Surintendant, Entraînement de base au tir Expert en démolition  et Expert en capacité de survie (4 x 3  pts);
  • Entraînement avancé au tir (4 pts);

Je recommandes très fortement pour ce navire  d’utiliser le consommable « Générateur de fumée » premium.

Note : les équipements et compétences de capitaines ne sont que des suggestions efficaces. Il existe d’autres combinaisons s’axant sur d’autres gameplay, rôle ou idée.

Conclusion

Le Błyskawica est un destroyer polyvalent pouvant se sortir de diverses situations. Son rôle prédominant selon moi s’oriente vers les rôles de « la tique » comme explicité plus haut, c’est-à-dire rester sur le dos et incendier les gros navires. Cependant, en configuration furtive, il peut tirer son épingle du jeu face aux destroyers IJN et US. Mais attention sa courbe de giration et son inertie pourront vous surprendre face aux torpilles ennemies. De plus, un face à face à courte portée avec un croiseur pourra s’avérer fatal. L’atout principal de ce navire à mon sens en est ses canons de 120mm, les torpilles peuvent s’avérer redoutable certes, mais sont selon moi en appoint de ses canons.

Je tiens à remercier malimoo pour les conseils sur la seconde configuration du capitaine à 18 points.

Fiche Wiki Wargaming

Vidéo du Błyskawica – Chaine Youtube iChaseGaming (en anglais)