Mis à jour le 10/06/2017 (version 0.6.6.0)

Histoire

photo06clleander1npmarkteadham

Le Leander, sixième bâtiment à porter ce nom, est un croiseur léger de classe Leander conçu et construit au Royaume-Uni pour la Royal Navy.

Sa quille fut posée le 8 Septembre 1930, il fut armé en Mars 1933 et entra en service la même année au sein de la Royal Navy avant d’être transféré au sein de la division Néo-Zélandaise de la Royal Navy en Avril 1937. En 1941, cette division devient la Royal New Zealand Navy, et le navire portera désormais l’identification “HMNZS” pour “His Majesty’s New Zealand Ship”. Il sera rendu à la Royal Navy le 27 Août 1945 avant d’être finalement vendu pour démolition en Décembre 1949.

Il participa à quelques opérations et batailles en Méditerranée, dans les océans Indien et Pacifique dont la bataille de Kolombangara. Il fut aussi présent lors de l’incident du détroit de Corfou.

En Jeu

d6a24c99142ee39d751bfb86240a9731

Caractéristiques

Capacité de Survie

Le Leander dispose de 28.700 Points de Structure. Le blindage du navire est réparti comme ceci : 13mm pour le pont, 13mm pour la proue et la poupe, 100mm pour la ceinture blindée, 25mm pour les tourelles, de 6mm à 100mm pour la citadelle et 10mm pour les superstructures.

Armement

Le navire est muni de 8 canons de 152mm répartis sur 4 tourelles doubles, ainsi que de 8 canons de 102mm à double usage répartis sur 4 tourelles doubles. Les batteries principales ont une portée de tir effective de tir de 13.2km pour une dispersion de 124m et un temps de rechargement de 7.5s.

Défense AA

La navire est muni de 5 mitrailleuses Oerlikon de 20mm, de 4 mitrailleuses doubles Oerlikon de 20mm, de 2 canons Bofors à 4 affûts de 40mm et de 4 doubles canons à usage mixte de 102mm.

Maniabilité

Le navire a une vitesse de pointe de 32.5 nœuds, un rayon de giration de 640m et un temps de basculement du gouvernail de 7.8s.

arthur-lloyd-painting_0

Guide

Points Forts

  • Dispose d’une très bonne accélération de base.
  • Excellent contre les destroyers et les croiseurs à courte portée.
  • Dispose des consommables “Équipe de réparation” et “Générateur de fumée”.
  • Bonne portée de torpilles une fois celles-ci UP et possibilité de les lancer une par une.
  • Meilleur zone de détectabilité par voie maritime de tous les navires non-premium de même Tier.

Points Faibles

  • Plus courte portée de tir de tous les croiseurs de même Tier.
  • Ne dispose pas d’obus explosif, d’où une difficulté à faire des dégâts aux cuirassés adverses.
  • Balistique très en cloche et difficile à prendre en main par rapport à d’autres navires.
  • Ne dispose pas du consommable “Tir AA défensif” et dispose d’une AA relativement médiocre.
  • Mauvaise décélération rendant difficile l’utilisation de la smoke au début.
  • Le navire est une vraie citadelle flottante bien que celle-ci soit plus petite et mieux protégée que sur ces prédécesseurs.

Améliorations

1er Emplacement : “Armements principaux, modification 1” pour s’assurer que les batteries principales tiennent le coup et ne soient pas détruites au premier obus.

2nd Emplacement : “Système de visée, Modification 1” pour plus de précision.

3ème Emplacement : “Système de contrôle des avaries, Modification 1” pour une meilleure résistance aux incendies et inondations.

4ème Emplacement : “Système de contrôle des avaries, Modification 2” pour une meilleure résistance aux incendies et inondations ou “Appareils à gouverner, Modification 2” pour mieux éviter les torpilles.

Compétences du Commandant

Rang 1 : “Cible prioritaire” pour une meilleure esquive des obus adverses.

Rang 2 : “Expert tireur d’élite” pour un meilleur temps de rotation des tourelles des batteries principales.

Rang 3 : “Surintendant” pour une équipe de réparation et un générateur de fumée en plus, “Expert en capacité de survie” pour une meilleur survivabilité ainsi qu’une meilleure équipe de réparation, “Base de la capacité de survie” pour une meilleure résistance aux incendies et inondations.

Rang 4 : “Expert en dissimulation” pour une détectabilité encore plus faible.

Rôle

Le Leander est un croiseur léger, dit CL, ses cibles favorites sont donc les destroyers, dit DD, et ce malgré le fait que le navire ne dispose que d’obus perforants, dit AP. Mais ne vous fiez pas aux apparences, les obus AP Britanniques sont spéciaux, ils disposent d’un temps d’explosion plus court que les AP normaux, les rendant plus efficace contre les cibles moins blindées et augmentant ainsi que le nombre de pénétration. Attention cependant à ne pas trop vous exposer, en effet le navire n’est pas conçu pour encaisser des obus de cuirassé, surtout de flanc.

Une fois que vos cibles de choix, les DDs, ont été éliminées, concentrez-vous sur les croiseurs, surtout sur ceux qui auraient la mauvaise idée de montrer leur flanc. En effet, les AP Britanniques, aussi spéciaux soient-ils, sont tout aussi efficaces pour coller l’une ou l’autre citadelle aux navires de flanc, surtout si vous visez bien. Notez que plus vous êtes proche de vos cibles, plus vos canons seront efficaces et toucheront leur objectif. Mais ne vous approchez pas pour autant de vos adversaires, sauf si vous voulez faire une cible de choix pour les cuirassés. Non, laissez plutôt vos ennemis se rapprocher de vous tout en mettant de la distance par rapport aux cuirassés.

Si jamais vous devez combattre un cuirassé en eau ouverte, il vous faudra faire plusieurs choses : la première, ne visez pas la ceinture blindée vous ne ferez aucun dégât, visez plutôt les superstructures. Ensuite, zigzaguez tout le temps soit en le chargeant pour lui lancer vos torpilles, soit en fuyant pour mettre de la distance et pouvoir disparaître de son champ de vision. Finalement, n’oubliez pas que vous avez une smoke et qu’elle peut vous sauver la vie si vous la placez bien.

Dernier point, les CLs Britanniques sont en général comme de gros DDs, il est donc primordial de jouer avec les îles et de ne pas s’aventurer en eau ouverte si possible. En jouant avec elles vous pourriez surprendre un cuirassé à quelques kilomètres et lui envoyer une belle salve de torpilles ou encore un DD qui passait par là, attention aux torpilles dans ce cas là.

Conclusion

Le Leander est un très bon navire entre de bonnes mains et vaut son pesant d’or, tout comme les autres navires de la ligne. Si vous savez le jouer, il rapportera gros et vous ferez de gros scores. En revanche, si vous ne le maîtrisez pas, il se transformera vite en un cercueil ambulant. Certes, apprendre à le manier n’est pas chose facile, mais si vous y arrivez, vous vous amuserez avec, soyez-en sûr.

Fiche Wiki Wargaming