Introduction

Dans le jeu, les obus HE font, en théorie, moins de dégâts potentiels que les obus AP mais explosent à l’impact et rendent plus facilement inopérants certains modules de la cible ou génèrent des incendies. Toutefois un obus, même HE, a toujours une force de pénétration même si elle reste très faible. Il n’est donc pas si rare qu’un obus HE pénètre le faible blindage d’un navire et cause même une citadelle.

Depuis la mise à jour 0.6.0, Wargaming à ajouté la compétence de cdt Amorce à inertie pour obus HE. Elle augmente la pénétration de base des obus HE de 30% pour les canons principaux et secondaires mais réduit les chances d’incendie de 3%.

Cette compétence, souvent nommée sous son appellation anglo-saxonne IFHE (Inertia Fuse High Explosive) par les joueurs, peut être avantageuse pour les calibres moyens et moins intéressante pour les canons de très gros calibre qui ont déjà une force de pénétration importante et suffisante. Toutefois comme il faut faire des choix et que cette compétence vaut quatre points mieux vaut savoir pourquoi dépenser ces points.

Pénétration des obus HEAP

Pour commencer, l’utilité de la compétence va dépendre de la trajectoire tendue ou non des obus HE. Sur une trajectoire en cloche, à moyenne et longue portée, ils vont plus facilement ricocher sur les coques des navires ou faire moins de dégâts en explosant sur celle-ci.  Mise à part la courte portée, leur efficacité réelle va donc se révéler lorsqu’ils tombent sur les ponts ou dans les superstructures de leur cible. Ces parties du navire sont les plus faiblement blindées dans de nombreux cas.

Les obus HE ont une faible pénétration de base. On a peu de données concernant leur capacité et il faut plus ou moins interpoler selon la munition et la nation. Ce n’est pas réellement gênant car, de toute façon, d’un calibre à l’autre l’augmentation se joue souvent à deux ou trois millimètres près.

obus100_220mm

Sur le tableau ci-dessus, on peut voir que les gains les plus avantageux se font entre les calibres 150 et 220 mm mais il reste important de prendre en compte la trajectoire plongeante ou non de ces obus puisque leurs cibles sont principalement les ponts et les superstructures.

Blindages

Mis à part quelques exceptions, dans World Of Warships, le blindage des ponts et superstructures d’un navire se partagent comme suit :

  • Superstructures : Souvent le blindage le plus faible
  • Pont Milieu (ou pont principal): le plus blindé dans la majorité des cas.
  • Ponts avant et arrière (ou plages avant et arrière) : Ces deux ponts ont le même blindage qui est plus faible que le pont milieu.

Ce sont donc ces trois données de blindage qui vont principalement être intéressantes pour la compétence IFHE. Ces données sont faciles à connaître dans le port en affichant la vue 3D du navire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les tableaux ci-dessous reprennent les données que l’on trouve dans le port en vue 3D des blindages. Ils présentent les navires de chaque nation à partir du tier III. Les destroyers ne sont pas détaillés car leurs ponts sont sensiblement les mêmes d’un navire à l’autre et d’une nation à l’autre. Leurs données prennent donc en compte les valeurs maximum trouvées.

A partir de ces données plusieurs constats :

  • Les blindages des ponts des navires les mieux blindés font en moyenne un peu plus de 30 mm.
  • Pour percer ces blindages il faut des canons de calibres entre 150 et 165 mm.
  • Certains ponts de croiseurs (Japon) dépassent les 40 mm.Pour les percer en HEAP il faut donc au minimum du 203 mm. Dans un tel cas, un obus AP sera sans aucun doute plus efficace.
  • Au delà de 48 mm de blindage il devient quasiment impossible de percer ces ponts avec du HEAP, en particulier les 57 mm d’un Yamato ou les 50 mm de quelques cuirassés allemands. Là encore, l’obus AP sera plus efficace pour espérer percer.

Conclusion

Chacun aura son avis sur la question mais, si vous devez attribuer cette compétence à un cdt de navire, posez vous les bonnes questions :

  • Quelle est la destination finale de ce cdt ? (Navire auquel il sera affecté)
  • Ce navire a t’il les canons adéquats pour avoir l’utilité de cette compétence ?
  • Quels sont les navires qu’il aura le plus souvent en face de lui ?
  • Est-ce que le gain de pénétration en vaut la peine ?

Un dernier conseil : dans tous les domaines de World Of Warships, ne vous fiez pas qu’à vos impressions ou aux « On dit ». Trop souvent les joueurs se basent sur une journée de jeu plus ou moins  chanceuse pour tirer des conclusions définitives et hâtives sur un sujet ou un autre. L’expérience montre qu’ils se trompent tout aussi souvent par manque d’information ou de vérification de celle-ci. C’est uniquement sur la durée qu’on peut arriver à des conclusions sérieuses.

Fiez vous aux chiffres, aux faits avérés et vérifiés
Vous aurez beaucoup plus de chances de ne pas vous tromper !

captain_advice005