HMSnelson1943

Généralités

La branche des cuirassés britanniques est assez irrégulière dans sa progression en raison des différents calibres de canons par lesquels le joueur doit passer. Toutefois cette branche présente principalement trois particularités :

  • Les obus HE britanniques sont plus incendiaires que ceux des autres nations. Ces mêmes obus ont également une capacité de perforation que les autres nations n’ont pas. Il n’est pas rare d’infliger des citadelles contre des croiseurs (par exemple le King Georges V tier VII est capable d’infliger des citadelles à la HE contre un Kutuzov)
  • La régénération de points de vie des navires est plus importante que sur les autres nations, pour certains elle est même spectaculaire (Premium tier VII Nelson et tier X Conqueror)
  • La dissimulation, elle, est la meilleure dans cette catégorie de navires et particulièrement utile pour échapper à un focus de l’équipe ennemie.

Dès le tier III Bellerophon, le ton est donné. Des canons de 305 mm classiques pour ce tier mais des obus avec 32% de chances d’infliger des incendies ; par comparaison, le Kawachi japonais est à 29% tandis le South Carolina (USA) ou le Nassau (Allemagne) sont respectivement à 20 et 19%.

Le tier IV Orion et le tier V Iron Duke passent au calibre particulier de 343 mm (et 40% de capacité incendiaire), alors que tous les autres cuirassés de tier IV sont encore au calibre de 305 mais 356 au tier V. Bref, tout au long de la progression c’est une alternance de différents calibres auxquels il faut adapter  le gameplay

Il y a des différences importantes en tier VI et VII (Premium et standard), tant sur le calibre que la vitesse des navires. Les tiers VIII, IX et X sont des projets qui étaient plus ou moins aboutis pour le compte de la Royal Navy. Le Lion tier IX et Conqueror tier X étaient les projets les plus aboutis en qualité de croiseurs de bataille. Il était prévu de les armer de canons allant du 406 mm au 419 mm (La marine britannique avait également étudié, dès la fin des années 20, des canons de 457 mm comme ceux du Yamato)

HMS_LionIl existe actuellement trois cuirassés britanniques premium en plus de la branche standard : En tier VI le Warspite qui est en jeu de puis fort longtemps et sistership du Queen Elisabeth standard. Enfin en tier VII, le Hood et le Nelson. Ce dernier a la particularité, comme le Missouri tier IX US, d’être accessible uniquement avec de l’XP libre.

Les cuirassés britanniques sont excellents pour incendier tout ce qui est à portée de tir tout en assurant beaucoup de dégâts alpha, mais ils sont eux mêmes très vulnérables dès lors qu’ils arrivent en combat rapproché. Leur meilleure distance de combat reste la moyenne portée pour cette branche de navires.

Leurs points communs :

  • La lenteur des tourelles pour quelques uns d’entre eux
  • Une coque qui manque de blindage
  • Leur furtivité importante comparée à tous les BB du jeu.
  • Une excellente capacité de régénération pour certains d’entre eux.
  • De bonnes capacités incendiaires et perforantes de leurs obus HE.
Les compétences de cdt communes conseillées :
  • Maintenance préventive (1pt) : Protéger les modules de ces navires n’est pas un luxe
  • Expert tireur d’élite (2pts) : La rotation des tourelles est lente
  • (Et/Ou) Poussée d’adrénaline (2pts) :  Particulièrement utile sur les cuirassés britanniques.
  • Bases de Capacité de survie (3pts) : Améliore la lutte contre les incendies.
  • Expert en dissimulation (4pts) : Améliore considérablement la furtivité
Liste des cuirassés de la branche

Ship_PBSB103_Bellerophon

Tier III Bellerophon : 5 tourelles doubles de 305 mm (super firing). Vitesse lente, DCA très faible

 

 

Tier IV Orion : 6 tourelles doubles superposées de 305 mm. Vitesse lente, DCA faible. Chances d’infliger un incendie : 32%

 

 

Ship_PBSB105_Iron_DukeTier V Iron Duke : 5 tourelles doubles de 305 mm. Vitesse lente, DCA faible. Chances d’infliger un incendie : 40%

 

 

Ship_PBSB106_Queen_ElizabethTier VI Queen Elisabeth : 4 tourelles double superposées de 381 mm. Vitesse lente, forte DCA. Un avion de reconnaissance embarqué. Chances d’infliger un incendie : 35%

 

Ship_PBSB002_Warspite_1941Tier VI  PREMIUM Warspite : 4 tourelles doubles superposées de 381 mm. Vitesse lente, forte DCA. Un avion de reconnaissance embarqué. Chances d’infliger un incendie : 34%

 

Ship_PBSB107_King_George_VTier VII King Georges V : 1 tourelle double (1 AV) et deux tourelles quadruples (1 AV. et 1 AR).  Calibre de 356 mm. Vitesse lente, forte DCA. Un avion de reconnaissance ou chasseur embarqué. Chances d’infliger un incendie : 41%.

 

Ship_PBSB507_HoodTier VII PREMIUM Hood : 4 tourelles doubles de 381 mm, vitesse rapide, très forte DCA. Tir AA défensif. Chances d’infliger un incendie : 34%.

 

 

Ship_PBSB517_NelsonTier VII PREMIUM Nelson : 3 tourelles triples en chasse de 406 mm. DCA moyenne. Chances d’infliger un incendie : 46%. Accessible uniquement avec 375 000 points d’XP libre.

 

 

Ship_PBSB108_Monarch

Tier VIII Monarch : Projet de cuirassé. 3 tourelles triples superposées de 381 mm. vitesse rapide, forte DCA. Un avion de reconnaissance ou chasseur embarqué. Chances d’infliger un incendie : 35%.

 

Ship_PBSB109_LionTier IX  Lion : projet de cuirassé. 3 tourelles triples superposées de 406 mm, vitesse rapide, forte DCA . Un avion de reconnaissance ou chasseur embarqué. Chances d’infliger un incendie : 46%.

 

Ship_PBSB110_ConquerorTier X Conqueror : Projet de cuirassé similaire au Lion.  4 tourelles triples superposées de 419 mm (super firing) ou 4 tourelles doubles de 457 mm. vitesse rapide, forte DCA. Chances d’infliger un incendie : 48%.

Conclusion

Dans le jeu, les cuirassés de la Royal Navy sont particulièrement redoutés pour leur très forte capacité à incendier leurs cibles. Par contre les différents changements de calibres obligent à adopter des modifications dans l’utilisation de leur balistique. D’autre part, même s’ils ont d’excellentes réparations, leur blindage leur permet difficilement d’aller  au contact.