Durant la seconde guerre mondiale, le Molotov a participé à de nombreux appui-feu contre terre et au transport de troupes soviétiques, dont le siège de Sébastopol. Il sera renommé Slava en 1957 pour des raisons politiques. Il finira son service en 1972.